RESEAU GSM: Le service des impôts ferme Bell Bénin

( Bbcom doit environ 1milliard 366.milions cfa à l’impôt)
Après l’affaire des Conventions et cahiers des charges avec l’Autorité Transitoire de Régulation des Postes et Télécommunications,  le réseau de télécommunication mobile Bell Bénin Communication n’a pas fini ses déboires avec l’Etat béninois. Le service des impôts vient de communiquer la fermeture de cette société.

Les raisons annoncées par ce service varient de la régularité de la société vis-à-vis des impôts, aux comptabilités irrégulières et  usage d’équipements pour la plupart non dédouanés. Pour le Directeur Général des Impôts et des Domaines Zondo E. Comlan, la société a 3 à 6 mois pour régulariser sa situation. Dans le cas contraire, il précise que le service des impôts procédera à la fermeture définitive de Bell Bénin. Ce qui engendrera le démantèlement de la société.
Mais déjà, par cette mesure, la société connaîtra dès ce jour de sérieuses perturbations notamment au niveau de la clientèle qui si les mesures coercitives sont prises par le service des impôts ne pourrait plus avoir accès aux locaux ni aux prestations de leur réseau Bell Bénin Communication.

Mais cette fermeture qui est foncièrement fiscale ne doit pas en principe avoir des conséquences sur le fonctionnement de la communication des usagers de ce réseau. Néanmoins si Bell Bénin ne régularise pas au plus tôt sa situation et que les mesures conservatoires du service des impôts perdurent, des désagréments surviendront incontestablement pour les usagers.
Médard GANDONOU

Be Sociable, Share!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>