.
.

Le triomphe de la vérité

.

PRATICABILITE DES VOIES: Soglo a expérimenté hier à Akogbato la technologie de stabilisation de sol


 NICEPHORE SOGLO

Arrondissement de Cotonou était hier, le champ historique d’expérimentation d’une technologie révolutionnaire de consolidation des sols des routes.

La voie était devenue très compacte, dure et visiblement résitance à l’effet de l’eau. c’est la magie Con Aid qui était passée par là. au dernier tour des engins de damage de sol, c’est sous ovation que les populations d’Akogbato ont découvert en même temps que leur Maire, leur premier Adjoint au maire et leur Chef d’arrondissement, l’effet que la technologie sud africaine vient d’accomplir. Environ 200 mètres de terres expérimentales se sont  subitement démarqués de la morphologie traditionnelle de la pénétrante d’Akogbato. Elle constitue une phase pilote pour la généralisation de Con-Aid à Cotonou qui est une technologie sud africaine de consolidation des sols à l’aide d’un produit qui a fait ses preuves au Gabon, au Cameroun, en Côte d’Ivoire, au Vietnam, en Argentine €¦ Les terres jaunes de Cotonou ont été  mélangées au produit Con-Aid pour un revêtement des artères routières. Ceci permettra une stabilisation le sol et de lui éviter sous l’effet des eaux de pluies, l’érosion qui donne l’impression d’un éternel recommencement.
Pour le maire de la ville de Cotonou Nicephore Soglo, « au vu des énormes budgets qui sont consacrés annuellement au rechargement des artères€¦, l’arrivée des sud-africains de Con-Aid marque une date capitale dans la vision de la mairie de Cotonou ». Mais avant d’aller hier sur le terrain, les techniciens de la mairie et d’autres structures de travaux routiers suivent depuis hier, un séminaire de formation sur cette technologie.

LES TECHNICIENS DEJA EN FORMATION
Depuis le mardi, sur souhait du Maire de Cotonou, les acteurs de l’administration routière, du centre national des essais et de recherches des TP, de l’université et des structures privées prennent part au séminaire de formation sur la technologie Con-Aid. Sous l’expertise du Pdg de Con-Aid l’ingénieur J. J. Cobus Grabe, du professeur Philip Savage, un des meilleurs ingénieurs d’étude de sol dans le monde, les techniciens béninois seront outillés à mettre en Å“uvre cette technologie sur nos différentes artères.
A l’ouverture de cette formation, la forte mobilisation des maires des communes environnantes telles que Abomey Calavi, Abomey, Ouidah, Sèmè Kpodji €¦est assez illustrative de l’importance que les différentes communes accordent à la recherche d’une nouvelle sortie du problème d’inefficacité des rechargements simples de voies.  Les qualités écologique, non toxique, non corrosive de ce produit qui se mélange avec de l’eau aident davantage à convaincre sur les valeurs de Con-Aid. A en croire les Experts sud-africains, avec cette option, l’on s’avance vers une réduction à plus de 90% de la poussière sur les routes.

Médard GANDONOU

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Share on Google+
Google+
0Tweet about this on Twitter
Twitter
0Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



2 thoughts on “PRATICABILITE DES VOIES: Soglo a expérimenté hier à Akogbato la technologie de stabilisation de sol

  1. Alain Tagne

    bonjour je suis entrepreneur camerounais et souhaite piloter ce projet inovateur au cameroun je souhaite donc avoir ladresse complete pour la promotion de ce produit merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *