.
.

Le triomphe de la vérité

.

LUTTE CONTRE LE SIDA, LE PALUDISME ET LA TUBERCULOSE: Les entreprises privées entrent dans la danse


Depuis des années, le secteur public enregistre une flopée de mouvements et associations luttant contre le Sida. C’est l’idée des points focaux. Le secteur privé longtemps mis de côté, entre désormais dans la danse avec la mise sur pieds de la Coalition des entreprises béninoises et associations contre le Sida, la tuberculose, et le paludisme ( Cebac-Stp). L’idée est née en Juin 2006 lors d’un séminaire sur la compétitivité des entreprises privées. De ces assises, il est apparu que ces grandes endémies  constituent des freins importants à la compétitivité des petites et moyennes entreprises, d’autant plus qu’elles nuisent considérablement au capital humain, force de toute structure économique digne du nom. Il a été alors décidé de créer une association des PME pour la lutte contre ces trois maladies. A Marrakech, au Maroc, en juin dernier, la Banque mondiale en collaboration avec l’OMS et l’ONUSIDA, a tenu un atelier régional qui a permis d’adopter un plan d’action sur dix-huit mois avec la création d’une coalition. Parallèlement Ouagadougou a abrité un séminaire régional sur la contribution des entreprises privées à la lutte contre le Sida en milieu de travail. Après ces assises, tous les acteurs béninois impliqués dans le projet se sont retrouvés à Cotonou sous l’égide du Comité national de lutte contre le Sida. Ils ont décidé de la création de cette grande coalition née le 17 Octobre dernier. Elle est le fruit de la volonté affirmée des chefs d’entreprise  en vue de relever les défis que posent ces trois endémies qui font des ravages dans les milieux professionnels. Grce à de nombreux partenaires, elle entend  sensibiliser les acteurs du secteur privé sur les problèmes liés au Vih/Sida, la tuberculose et le paludisme. Elle veut aussi mettre en place une plate-forme d’échanges d’expériences en matière de lutte contre ces fléaux, faire des plaidoyers en vue de la prise en compte des préoccupations du secteur privé en matière de Vih/Sida, de tuberculose et du paludisme, coordonner et harmoniser les actions de lutte contre ces trois fléaux. Il s’agit enfin de  mobiliser les ressources humaines, financières et matérielles nécessaires à la mise en Å“uvre des actions dans le secteur. La coalition des entreprises béninoises et associations contre le Sida, la Tuberculose, et le paludisme (Cebac-Stp) est dirigée par un conseil d’administration composée de 17 administrateurs qui élit en son sein, un bureau de 9 membres pour une durée de trois ans. Son président est François GNACADJA et son vice-président Joachim DAHISSIHO. Ses organes sont : l’Assemblée générale, le Conseil d’administration, la commission technique, les coordinations départementales, le commissariat aux comptes et le Secrétariat exécutif. Sida entreprise entend être le creuset des entreprises en lutte contre le mal du siècle, le paludisme et la tuberculose.

Olivier DJIDENOU

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Share on Google+
Google+
0Tweet about this on Twitter
Twitter
0Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *