.
.

Le triomphe de la vérité

.

DON DE MATERIELS SANITAIRES A LA CUGO: L’Ong « Messagers de la Paix » assure une bonne délivrance aux femmes enceintes


L’Organisation Non Gouvernementale « Messagers de la Paix » a offert mercredi dernier, un lot de matériels sanitaire au service de Gynécologie du Centre Hospitalier National et Universitaire Hubert Maga de Cotonou. C’était en présence de la première dame Mme Chantal Yayi de Souza et des responsables de l’hôpital.
Apporter sa pierre à l’édifice de la lutte contre le taux de mortalité élevé soit des mamans, soit des enfants ou bien les deux lors de l’accouchement. C’est l’objectif visé par l’Ong « Messagers de la Paix » qui a toujours accordé une place privilégiée à la femme et l’enfant. Un geste très apprécié par les autorités du Cnhu lorsqu’on sait que le matériel offert n’existe pas dans le centre. Il s’agit donc de 4 Monitorings, d’une table d’accouchement, de deux tables de cconsultations, 2PH Metres et un lot de divers comprenant des layettes, des médicaments€¦Les Monitorings sont des appareils qui permettent de suivre les battements de cÅ“ur de la mère et de l’enfant lors du travail de l’accouchement.

CONTINUER A SAUVER DES VIES HUMAINES
Fruit de la coopération bilatérale entre le Royaume d’Espagne et la République du Bénin, ce geste vient selon le Dr de Souza, Chef service de la CUGO, combler le déficit de matériels de travail qui caractérise de CNHU. «Nous ne pouvons que remercier les responsables de l’Ong Messagers de la Paix et leur demander de continuer à sauver les mères et les enfants » a affirmé le Docteur de Souza. Pour le Directeur du Cnhu, le Colonel Idrissou ABDOULAYE, l’Ong « Messagers de la Paix) est un acteur moderne de développement car ses actions cadrent avec la vision du Chef de l’Etat, le président Boni Yayi. « Comment perdre sa vie en voulant la donner ? » s’est interrogé le colonel Idrissou Abdoulaye qui a déploré le taux de mortalité maternelle et infantile qui ne cesse de s’accroître dans le Centre qu’il dirige. « Nous devons rendre un hommage mérité au Consul de l’Espagne près le Bénin, M. Claude Karam qui fait beaucoup pour notre pays » a conclu le Directeur du Cnhu.

TOUJOURS A L’ECOUTE DES PAUVRES
Pour le Consul d’Espagne près le Bénin et président d’honneur de l’Ong « Messagers de la Paix » au Bénin, M. Claude Karam, la santé n’a pas de prix. C’est pourquoi selon lui, la santé de la mère et de l’enfant représente un pilier important dans le processus de développement d’une nation. « Sans la santé, on ne saurait avoir de grand homme » a indiqué Claude Karam qui a ajoute que ce lot de matériels sanitaires permettra désormais d’éviter les complications qui entraînent souvent le décès de la mère ou de l’enfant ou des deux à la fois en procédant rapidement à une intervention. Mr Karam a pour finir rassurer le peuple béninois dans son combat pour la réalisation des grands projets sociaux et la lutte contre la pauvreté. Il n’a pas manqué de remercier le président fondateur de l’Ong « Messagers de la Paix » le Père Angel Garcia et l’Association Adjalala Horizons d’Espoir  présidée par la première dame Chantal Yayi. « Faites usage du matériel » a rappelé le Consul aux bénéficiaires. Le président de l’Ong « Messagers de la Paix » le Père Angel Garcia a renouvelé à l’assistance, son désir de continuer à aider les pauvres et à assister les mères et les enfants du monde entier. Il a mis lui aussi un accent particulier  sur l’entretien du matériel qui doit profiter selon lui à des générations futures. Le Directeur de cabinet du ministre de la Santé M. Moussa Yaro remerciant les donateurs a indiqué que le Cnhu est entrain de retrouver ses lettres de noblesse. Appréciant à sa juste valeur le geste, l’épouse du Chef de l’Etat Mme Chantal Yayi a indiqué que la femme est la mère de l’humanité. Et à ce titre, elle devra en conséquence bénéficier de toutes les sollicitudes que lui confère sont statut social. «Force est de constater qu’elle vient à l’hôpital pour perdre parfois la vie en voulant la donner faute de disponibilité de matériel de soins adéquats » a déploré la première dame qui a rendu un hommage mérité au personnel sanitaire qui ne demande que le minimum en terme d’équipement pour garantir la qualité des soins des patients. Pour Chantal Yayi, le don de l’Ong « Messagers de la Paix » soulagera la souffrance d’exercice des praticiens du service de la CUGO. Une remise symbolique du matériel a été faite, la réception du matériel proprement dite étant prévue pour ce jour.

Gabin Euloge ASSOGBA

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Share on Google+
Google+
0Tweet about this on Twitter
Twitter
0Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *